Journal de bord d'une cup

Publié le par Coco l'asticot

Réflexion avant achat

La toute première fois que j’ai entendu parler de la cup menstruelle je me suis dis « mais c’est quoi ce truc ? Il faut être fou pour se servir de ça ! ». Et puis à force de voir pas mal d’article dessus et de témoignages je me suis mise à en lire de plus en plus et à m’informer dessus. Au final j’ai changé d’avis après avoir vu que ce n’était pas dangereux, agréable et en plus écologique. Bon, j’avoue que je n’ai pas sauté le pas aussitôt, j’ai passé beaucoup de temps à me renseigner sur les différentes marques de cup (le site easy cup est TOP !) et surtout si on peut l’utiliser en étant vierge car certains sites le déconseille… Leurs explications ne sont pas bien clair mais font assez peur, et bien moi je vous dis que vous pouvez y aller ! ^^

Et ce jour est arrivé, j’ai trouvé ma perle : une naturcup petite taille. Et hop ! Commandé ! Vu les dates je pensais la recevoir quelques jours avant mes règles mais elle est arrivée… le lendemain de la fin ! C’était la toute première fois que j’avais hâte qu’elles reviennent ! ^^

 
Journal de bord d'une cup

 

Jour 1(amour numéro un, c’est l’amour suprême, dis moi que tu m’aimes. C’est bon, je sors…)

Ça y est, ce jour est enfin arrivé, je vais enfin pouvoir testé ma cup J Bon, maintenant me voilà face à elle, sans trop savoir comment m’y prendre. C’est pas grave, le ridicule ne tue pas ! Je me mets en position comme pour mettre un tampon (je mets une jambe sur le bord de la baignoire, ou des toilettes selon ou je suis). Je plie la bébête comme indiqué sur le papier et… ça rentre pas. Bon, on va essayer autrement. J’ai lu que certaines préfèrent être accroupie, go, je me retrouve accroupie dans ma baignoire (oui, vous savez bien qu’à cette période on ne se promène pas les fesses à l’air n’ importe où ^^). On re-plis la cup, on essaye de nouveau et là : miracle ça rentre ! Alors un truc bon à savoir, il faut bien la rentrer avant de lâcher, sinon ça fait un peu mal (j’ai bien dis UN PEU, ce n’est pas un drame). Je n’avais pas osé la rentrer très profond alors elle dépassait un peu, quand je me suis levée j’ai senti de suite qu’elle mal mise. On va retenter alors, mais avant il faut l’enlever. Franchement, c’est pas évident la première fois. J’ai appuyé un peu sur la base pour l’effet ventouse et j’ai tiré. Très mauvaise idée, ne faites pas les bourrines comme moi ! Je ne sais pas comment vous expliquer mais il faut entrer au moins deux doigts autour de la cup et essayer de la plier pour la faire sortir mais pas en taille maxi, sinon ça ne fait pas du bien. C’est bon ! Elle est enlevée, mon vagin est en bonne santé, on recommence ! Et cette fois je l’ai glissée un peu plus loin pour qu’elle ne dépasse pas. En faite elle se met en place un peu toute seule, c’est très simple. Je me lève, nickel. Je bouge un peu, nickel. Bien, elle est en place. Je m’habille et mets un protège slip, on ne sait jamais, c’est la première fois que je la mets alors je doute qu’elle soit vraiment bien mise. Plusieurs heures sont passées, je suis très bien, sans aucune gêne, sans aucune fuite. Pour la première journée je me dis que je vais la garder juste 6 heures, donc go ! dans la baignoire ! J’essaie de l’enlever, bon je me fais un peu mal de nouveau, rien de grave je vais finir par m’y faire. Pour la nuit je ne veux pas encore tester, c’est juste psychologique je sais mais c’est comme ça.

 

Jour 2

C’est avec moins d’appréhension que je me lance dans ma deuxième journée, je veux quand même essayer de la mettre en « position tampon », non je n’y arrive toujours pas. Je compte bien re-essayer tous les jours pour y arriver, quand on n’est pas chez soi c’est plus simple de faire comme ça aux toilettes plutôt que de risquer de coller du sang partout en étant accroupie. Après c’est juste mon avis. Sinon la technique accroupie dans la baignoire fonctionne très bien, comme la veille. Je remets quand même un protège slip, on ne sait jamais. La journée se passe très bien, le soir je l’enlève un peu mieux, j’arrive à la pliée un peu à l’intérieur et la faire « pivoter » sur le côté pour que ça soit plus fin à passer. Je suis contente de cette deuxième journée ! Mais la nuit, toujours pas. Peut être au prochain cycle.

 

Inconvénients :

Bah oui, il faut que je te parle des inconvénients car même s’ils sont tout petit, il y en a. Déjà au début, c’est pas évident de maitriser les pliages, et il peut falloir du temps pour trouver celui qui vous correspond vraiment, n’hésitez surtout pas à les tester. Ensuite, si elle est mal mise ça peut faire mal au ventre (mais genre super mal, la première fois que ça me l’a fait j’ai pas tilté que ça pouvait être à cause d’elle, c’était l’enfer j’avoue…) mais tu sens la douleur arriver presque aussitôt après l’avoir mise, donc tu peux l’enlever et la remettre bien. Bon ça peut arriver le temps de maitriser l’insertion mais maintenant ça ne me le fait plus, il faut prendre le temps d’avoir le coup de main ;-) Si elle est mal mise tu risques d’avoir des fuites, mais avec les serviettes et tampons aussi, alors on va dire que ça compte pas ^^ Après il y a le « problème » du changement hors maison. Quand on l’enlève on s’en met un peu partout sur les doigts donc si pas le lavabo dans la pièce ou tu te changes c’est un peu galère, faut essuyer au max avec du pq avant d’accéder au tant attendu lavabo. Pour le nettoyage de ta cup, je sais que certaines se promènent avec une bouteille d’eau pour la rincer. Perso je passe juste une feuille de pq. Je la nettoie bien le soir sous la douche je trouve que ça suffit.  N’aie pas peur de cette petite partie, c’est vraiment pas grand-chose, et franchement, en tant que grosse chochotte si je continue la cup c’est qu’elle est juste géniale !

 

Bilan au bout de quelques mois d’utilisation 

Bye-bye les serviettes ! Jour et nuit je ne quitte plus ma cup. J’ai même pu aller à la piscine tout en ayant mes règles, génial, non ? Pour le pliage j’ai adopté celui-ci : 

Journal de bord d'une cup

A force d’essayer j’ai réussi à la mettre et à l’enlever assise aux toilettes (et à la faire tomber une fois, mais chut ^^). Et plus de problème cet été « mince, je passe la journée à la plage mais je ne vais pas pouvoir me baigner » et bien maintenant si. Cette sensation est vraiment bien, je ne le sens pas, plus d’humidité, pour celles qui étaient au tampon pas de ficelle qui dépasse, plus de fuite ! Il m’arrive même de m’habiller en blanc, tu m’aurais dis ça il y a quelques temps je t’aurais probablement pris pour une folle ^^

 

A force d’essayer j’ai réussi à la mettre et à l’enlever assise aux toilettes (et à la faire tomber une fois, mais chut ^^). Et plus de problème cet été « mince, je passe la journée à la plage mais je ne vais pas pouvoir me baigner » et bien maintenant si. Cette sensation est vraiment bien, je ne le sens pas, plus d’humidité, pour celles qui étaient au tampon pas de ficelle qui dépasse, plus de fuite ! Il m’arrive même de m’habiller en blanc, tu m’aurais dis ça il y a quelques temps je t’aurais probablement pris pour une folle ^^ A force d’essayer j’ai réussi à la mettre et à l’enlever assise aux toilettes (et à la faire tomber une fois, mais chut ^^). Et plus de problème cet été « mince, je passe la journée à la plage mais je ne vais pas pouvoir me baigner » et bien maintenant si. Cette sensation est vraiment bien, je ne le sens pas, plus d’humidité, pour celles qui étaient au tampon pas de ficelle qui dépasse, plus de fuite ! Il m’arrive même de m’habiller en blanc, tu m’aurais dis ça il y a quelques temps je t’aurais probablement pris pour une folle ^^ 

Publié dans cup, coupe menstruelle, Règles

Commenter cet article